Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch Bleue disponible en précommande sur Fnac à 199,99€
199.99 €
Voir le deal

 

 Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 12935
Age : 38
Localisation : sept frères 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR Empty
MessageSujet: Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR   Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 0fea440f118fd9900f40Ven 11 Mar - 1:10

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR - Jeudi 10 Mars 2016

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 898680OpelAstraTCR300278

◾Les qualités aérodynamiques sont primordiales en compétition de voitures de tourisme
◾Travail minutieux en soufflerie dans le cadre du développement
◾Une base idéale : l’Astra de série offre une aérodynamique déjà spectaculaire

L’aérodynamique ne cesse de prendre de l’importance en sport automobile. Dans le passé, on masquait souvent les insuffisances aérodynamiques en augmentant simplement les performances du moteur. Mais la clé du succès dans le sport automobile moderne est aujourd’hui identique à celle qui prévaut pour la production en série : l’efficacité. Ce fut l’un des objectifs de développement essentiels de l’Opel Astra TCR, voiture créée pour courir dans les épreuves du Touring Car Racer Series (TCR).

L’efficience aérodynamique est le résultat de l’équilibre entre l’appui et la traînée. Afin de proposer le compromis idéal pour que la voiture puisse être performante aussi bien en virage qu’en ligne droite, les ingénieurs s’efforcent d’avoir autant d’appui que possible tout en offrant une pénétration dans l’air aussi efficace que possible. La nouvelle Astra constitue une base parfaite qui permet de rester près de la version de série pour élaborer un dérivé compétition. La « Voiture de l’année 2016 » affiche un coefficient de pénétration dans l’air de 0,272 pour la version cinq portes. Elle est donc parfaitement adaptée pour devenir la base d’une voiture de course performante.

Par rapport à la version de série, l’Opel Astra TCR voit sa largeur portée à 1.950 mm – le maximum autorisé par la réglementation. Les boucliers, les ailes et les panneaux latéraux ont également été modifiés. Le diffuseur avant et l’aileron arrière sont les principaux éléments permettant d’apporter l’indispensable déportance. Ces deux éléments ont des cotes fixées par le règlement du TCR afin de réduire les coûts. Le constructeur ne peut donc pas en changer la forme ou le fini, mais il peut toutefois afiner la position de montage. L’emplacement de l’aileron arrière est particulièrement important. Selon le règlement, cet aileron ne doit pas dépasser la ligne de pavillon. En outre, il ne doit pas déborder vers l’arrière de plus de 1.050 mm, mesurés à partir du centre du moyeu de la roue arrière.

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 804080OpelAstraTCR300279

L’appui aérodynamique créé par l’aileron arrière est plus important s’il se trouve dans le flux aérodynamique. Toutefois, cela augmente alors la résistance à l’avancement, ce qui est préjudiciable à la vitesse de pointe. Par conséquent, il faut trouver le bon compromis entre traînée et appui. Il en va de même pour le réglage de l’angle à appliquer au diffuseur avant. Il a besoin d’être aussi plat que possible tout en adoptant un angle assez marqué pour donner de la stabilité au train avant lors des freinages et pour empêcher le sous-virage en courbe. Une fois de plus l’équilibre aérodynamique est déterminant, et il faut choisir la force d’appui adéquate à appliquer sur les trains avant et arrière. Il faut trouver le juste équilibre qui permette à la voiture de rester stable quelle que soit la situation de conduite.

Afin de se rapprocher au plus près de cet équilibre délicat, l’équipe de développement réunie autour de Dietmar Metrich, Senior Manager d’Opel Motorsport, a soumis l’Astra TCR à des essais aérodynamiques durant plusieurs jours. L’équipe a utilisé pour ces essais la soufflerie de l’Université de Stuttgart. « Elle dispose d’un tapis roulant et peut simuler des vitesses allant jusqu’à 250 km/h. Elle répond de manière idéale à nos besoins, » explique Dietmar Metrich.

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 191273OpelAstraTCR300280

Le temps passé en soufflerie coûte cher, et il faut donc une préparation préalable méticuleuse. « Nous avons utilisé des maquettes en prévision de différentes solutions. Cela nous a donné la possibilité de tester et de modifier les configurations une fois sur place, » commente Dietmar Metrich. « Nous avons essentiellement travaillé sur le positionnement de l’aileron arrière, l’angle de la lame avant et le dessin des ailes et des bas de caisse. »

Dietmar Metrich devient soudainement très silencieux quand il s’agit d’évoquer les chiffres et les mesures. « Je ne peux vous dire qu’une seule chose : nous nous sentons parfaitement au point grâce aux excellentes dispositions du modèle de grande série. Nous ne pourrons jauger réellement la qualité de notre travail que lorsque les voitures en découdront sur la piste. C’est cela qui rend la compétition si excitante ! »

Source : Communiqué de Presse Media Opel

Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 454685OpelAstraTCR300281

Contact:

Grégoire Vitry
Opel Brand and Product Communications Manager
Tel.: +33 (0)1 34 26 33 25
Mobile : 06 87 71 61 91
E-Mail : gregoire.vitry@opel.com  

_________________
Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR 295664285
"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
https://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
Aérodynamique étudiée : bon vent à l’Opel Astra TCR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT AUTOMOBILE :: TOURING CAR RACER INTERNATIONAL SERIES (TCR) :: Infos ●-
Sauter vers: