Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion
-33%
Le deal à ne pas rater :
Samsung HW-T420 – Barre de son 2.1 – 150W – Bluetooth (via ODR)
109.99 € 163.51 €
Voir le deal

 

 SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 12918
Age : 38
Localisation : sept frères 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité Empty
MessageSujet: SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité   SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité 0fea440f118fd9900f40Ven 11 Sep - 23:04

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité - Martorell, 10 septembre 2020

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-02-HQ

Depuis le lancement de la SEAT 600 en 1957, SEAT n’a cessé d’établir la norme en matière de mobilité urbaine
L'influence sociale de SEAT était si importante que les années 60 étaient qualifiées d'"Espagne des 600".
La SEAT Marbella ou la SEAT Mii Electric, sont de parfaits exemples de la façon dont SEAT a toujours proposé la bonne voiture au bon moment

La SEAT 600 a joué un rôle fondamental dans le développement de l'Espagne. Grâce à cette voiture, les grandes villes ont pu se développer car il était désormais possible de relier le centre-ville à la banlieue. Les résidences secondaires se sont elles aussi développées. Elles permettaient aux familles espagnoles de cette époque de quitter leur domicile pour aller se reposer le temps d'un week-end ou pendant les vacances.



SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-01-HQ

1957, l'Espagne des 600

Un véhicule petit, maniable et performant. À l'époque, la SEAT 600 était la voiture idéale pour circuler en ville. Mais elle représentait bien plus que cela. La SEAT 600 était capable de transporter les ménages espagnols en vacances avec tous leurs bagages. Et ce, même si le couple avait quatre enfants et que la grand-mère faisait partie du voyage. La SEAT 600 était capable de tous les accueillir à bord. C'était une époque différente. En 1957, tout le monde rêvait d'avoir sa propre voiture. C'était les débuts de l'automobile en Espagne. D'ailleurs, même une moto avec un side-car était considérée comme un véhicule familial. Avec ses portes, son toit et son chauffage, la SEAT 600 allait bien au-delà de la mobilité personnelle. La SEAT 600 était un véritable luxe, mais un luxe à prix accessible pour la classe moyenne espagnole.

La voiture était tellement attendue qu'avant même de lancer la production de la SEAT 600, le temps d'attente pour les livraisons dépassait déjà deux ans. Au cours de la deuxième année, le volume de production a été multiplié par six. Cinq ans plus tard, le 23 juillet 1962, 100 000 unités de la SEAT 600 étaient déjà produites. Considérée comme la version "normale", la 600 N a été fabriquée jusqu'en juillet 1963, date à laquelle la SEAT 600 D a pris le relais. Au total, 131 985 unités de la 600 N ont été produites. À cette époque, l'usine Zona Franca de Barcelone a été agrandie pour doubler sa capacité de production.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-03-HQ

La SEAT 600 D a augmenté le volume du moteur quatre cylindres arrière qui est passé de 633 à 767 cm3. Toutefois, la désignation 600, en référence à la cylindrée justement, est restée inchangée. La puissance est également passée de 18 à 25 ch. Les portes antagonistes, articulées par l'arrière et s'ouvrant dans le sens contraire de la marche, ont été conservées jusqu'en 1970, date à laquelle la 600 E est apparue. Trois ans plus tard, en 1973, l'édition spéciale 600 L met fin à la production de la SEAT 600, avec environ 800 000 unités qui ont quitté les chaînes de montage. Après 16 ans de carrière, il était temps de proposer un nouveau modèle plus sûr, plus moderne, plus performant et plus luxueux que la SEAT 600 : la SEAT 133.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-04-HQ

SEAT 133, le premier modèle fabriqué exclusivement par SEAT

SEAT avait alors remodelé la mobilité urbaine en Espagne. Lorsque la crise pétrolière a éclaté en 1973, la marque disposait déjà d'une voiture pratique avec la SEAT 127 à traction avant. Cependant, il restait de la place dans un segment inférieur pour une voiture purement urbaine, moins chère et qui conservait l'esprit de la SEAT 600. Né en mai 1974, ce modèle fut baptisé SEAT 133. Il a hérité de la même configuration mécanique que la SEAT 600 et que la SEAT 850, avec un design inspiré de la SEAT 127. Malgré une taille pratiquement égale à celle de la 600, la voiture offrait plus d'espace et une capacité de chargement supérieure à la 850. De plus, elle intégrait le même moteur que la SEAT 127 qui avait néanmoins été modifié. Ce dernier était équipé d'un nouveau vilebrequin de sorte à réduire la cylindrée à moins de 900 cm3 et de profiter d'un taux d'imposition plus faible. En outre, le taux de compression inférieur à celui de la version de base de la SEAT 133 permettait d'utiliser de l'essence ordinaire moins chère. Un an après son lancement, une version avec un carburateur à double starter était déjà disponible. Celle-ci voyait la puissance du moteur augmenter à 44 ch et bénéficier de freins à disque à l'avant.

La sécurité a constitué l'une des plus grandes avancées de la SEAT 133, avec un système de freinage à double circuit, un par essieu. La voiture avait déjà adopté des ceintures de sécurité et une colonne de direction articulée, en cas de collision frontale. L'intrusion était ainsi évitée, tandis que les extrémités de la carrosserie étaient constituées de structures à déformation progressive.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-05-HQ

La carrière de la SEAT 133 a été couronnée de succès, avec plus de 190 000 unités vendues. La voiture a également été distribuée dans toute l'Europe. A la fin de 1977, elle fut produite en Argentine et en Égypte sous licence SEAT. Cependant, cinq ans après le début de sa production, une véritable icône a fait son apparition : la fameuse SEAT Panda.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-06-HQ

1980, l'intelligence de la SEAT Panda

Le superbe coup de crayon de Giorgio Giugiaro était sur le point d'être révélé. Avec son design simple et intelligent, la SEAT Panda a complètement changé le concept de la voiture urbaine. Le moteur a été déplacé à l'avant mais la roue de secours restait elle aussi sous le même capot. Deux motorisations étaient disponibles avec des cylindrées qui correspondaient à celles des moteurs des SEAT 133 et SEAT 127 (respectivement 843 et 903 cm3). La suspension arrière était toujours assurée par des ressorts à lames mais ceux-ci étaient placés longitudinalement. Grâce à cette configuration, le coffre de la SEAT Panda offrait une énorme capacité, 272 litres, surtout pour une voiture qui était plus courte qu'une 133. Cette suspension arrière étant typique des véhicules plus lourds et plus robustes, elle permettait à la Panda d'être extrêmement performante en milieu rural, avec de lourdes charges ou sur des routes cahoteuses. L'essieu avant comportait déjà des composants mécaniques modernes tels que des freins à disque ou une direction à crémaillère.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-07-HQ

Son intérieur modulaire et personnalisable, sa sellerie lavable, sa banquette arrière offrant jusqu'à sept positions, voire même la possibilité de se déplier en lit, et sa simplicité ont révolutionné le concept de la voiture urbaine. À l'instar de la 133, la SEAT Panda n'a pas non plus connu une longue carrière. En septembre 1986, la production a cessé après six ans et 463 000 véhicules assemblés.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-08-HQ

De la SEAT Panda Marbella la SEAT Marbella tout simplement

En février 1982, SEAT a lancé une version de la Panda baptisée Marbella. Celle-ci était équipée de sièges habillés de velours, de phares antibrouillard, d'une boîte de vitesses à cinq rapports et d'un compte-tours numérique. Elle profitait également d'une peinture métallisée, du volant de la SEAT Fura et d'une calandre distinctive.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-09-HQ

Ce concept de voiture urbaine simple et bien équipée a été à l'origine de la SEAT Marbella fin 1986. Josep Maria Martínez Serra, Responsable du design au Centre technique de Martorell, a dessiné la nouvelle image, très jeune, de la SEAT Marbella. Les ingénieurs de SEAT ont développé un système de carburateur électronique qui permettait d'utiliser un catalyseur pour nettoyer les gaz d'échappement sans avoir recours à une injection coûteuse. Ainsi, le moteur de 903 cm3 qui avait fait ses débuts en 1969 sur la 850 Sport Spider, a pu connaître une carrière de près de 30 ans. En effet, la SEAT Marbella a été produite jusqu'au 7 avril 1998, soit pendant plus de onze ans. La SEAT Arosa lui a succédé en tant que citadine dans la gamme SEAT, mais la Marbella était toujours extrêmement populaire. Elle fut donc encore commercialisée à côté de la SEAT Arosa pendant un an. La production de la SEAT Marbella a été arrêtée après que quelques 600 000 unités soient sorties de l'usine de Zona Franca. Ces installations sont aujourd'hui utilisées pour l'estampage des pièces de carrosserie.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-10-HQ

SEAT Arosa, un diesel pour une citadine

Un petit coffre et un grand habitacle : présentée en 1997, la SEAT Arosa a ainsi inversé le concept de voiture urbaine tel qu'on le connaissait à l'époque avec la SEAT Panda. Lancée un an et demi avant sa cousine, la Volkswagen Lupo, elle fut elle aussi initialement produite en Allemagne. Ce fut la première SEAT à y être fabriquée, avant que sa production ne soit transférée à Martorell au milieu de l'année 1998.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-11-HQ

En plus de ses deux motorisations essence (1.0 de 50 ch et 1.4 de 60 ch), la SEAT Arosa pouvait être équipée avec une boîte de vitesses automatique. La présence au catalogue d'un moteur diesel peu gourmand fut la caractéristique la plus surprenante (jusqu'à présent celui-ci n'était proposé que sur la Terra, la déclinaison fourgonnette de la Marbella). Avant son restylage en 2000, un moteur 1.4 16 soupapes de 101 ch et un trois cylindres 1.4 TDI de 75 ch furent également proposés. À propos d'efficience, l'Arosa était également disponible dans une variante 1.2 TDI appelée 3L. Une appellation qui faisait référence à sa consommation annoncée de 2,99 l/100 km. Toutefois, seuls quelques prototypes seulement ont été construits.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-12-HQ

La production de l'Arosa a pris fin en 2004, après sept ans de carrière et 200 000 unités produites. Ce n'est qu'en 2011 que SEAT a fait son retour dans le segment A, à l'occasion du lancement de la SEAT Mii : la citadine idéale. Huit ans plus tard, la marque lance une version électrifiée, la première voiture SEAT 100 % électrique : la Mii electric. Tout comme la 600 avec sa variante 800 à l'époque , il s'agit d'une version 5 portes.

SEAT Mii electric, l'électrique abordable

SEAT a toujours proposé les voitures urbaines les plus adaptées à leur époque. Aujourd'hui, alors que la marque fête son 70ème anniversaire, c'est désormais au tour de la SEAT Mii electric de s'illustrer. Au-delà de son extrême maniabilité, elle offre le type de mobilité dont les villes ont besoin. Pas de bruit, pas de rejet de CO2, un gain de place de par sa petite taille. Elle met pleinement à profit ses six mètres carrés pour transporter quatre passagers. Plus besoin de s'entasser dans les transports en commun. Elle s'apparente à la voiture idéale pour les trajets quotidiens entre la banlieue et le centre-ville, ou pour circuler dans les zones à zéro émission. La SEAT Mii electric offre un coût d'acquisition identique à celui d'un véhicule thermique mais avec un coût d'utilisation plus faible. Son autonomie jusqu'à 260 km (358 km en cycle urbain WLTP) équivaut à plus de dix heures de conduite en ville. De plus, une heure suffit pour retrouver 80 % de capacité avec une borne de recharge rapide de 40 kW.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-13-HQ

En Espagne, la plupart des gens ont appris à conduire au volant d'une SEAT. En 1957, ils se seraient demandés ce qu’est un appui-tête ou une ceinture de sécurité. Aujourd'hui, une SEAT Mii offre la mobilité la plus sûre dans la catégorie des citadines compactes. Les sièges arrières sont équipés de points d'ancrage Isofix avec ceinture de maintien Top Tether. Le moteur électrique est suffisant pour un démarrage en douceur en toutes circonstances et la SEAT Mii electric intègre un assistant de démarrage en côte. De plus, ce dernier s'accompagne de nombreuses autres aides à la conduite, mais aussi de systèmes de sécurité et d’un confort qu'on ne s’attend pas forcément à trouver dans une citadine compacte : airbags latéraux et rideaux, reconnaissance des panneaux de signalisation ainsi que l'assistant au maintien de voie. Une fois de plus, SEAT établit la norme en matière de mobilité urbaine. La nouvelle mobilité.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité SEAT-70-years-reinventing-mobility-14-HQ

SEAT est la seule entreprise qui conçoit, développe, fabrique et commercialise des voitures en Espagne. Membre du Groupe Volkswagen, la multinationale dont le siège est situé à Martorell (Barcelone), exporte 81% de ses véhicules, et est présente dans plus de 75 pays. En 2019, SEAT a vendu 574 100 voitures, le chiffre le plus élevé en 70 ans d’histoire de la marque, affiche un bénéfice net après impôt de 346 millions d'euro et un chiffre d’affaire de plus de 11 milliards d’euros.

En 2019, SEAT a alloué 1,259 milliard d'euros pour accélérer son programme d'investissements, principalement pour le développement de nouveaux modèles, et notamment de véhicules électrifiés. De plus, SEAT a alloué 27 millions d'euros pour des investissements dans des initiatives durables et développe actuellement « Move to Zero », une stratégie environnementale qui vise à faire de Martorell une usine à l’empreinte carbone nulle d'ici 2050.

SEAT emploie plus de 15 000 professionnels et dispose de trois centres de production - Barcelone, El Prat de Llobregat et Martorell, où sont fabriquées les très populaires Ibiza, Arona et Leon. En outre, l'entreprise produit l'Ateca en République tchèque, le Tarraco en Allemagne, l'Alhambra au Portugal et la Mii electric, première voiture 100% électrique de SEAT, en Slovaquie.

SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité Seat-logo-1

SEAT France

Sacha Farkas
Responsable Relations Presse et Publiques
06 38 66 76 92
Sacha.farkas@seat.fr

Océane Arnould-Dupuy
Attachée de presse
06 07 28 67 42
Oceane.arnould.dupuy@seat.fr

Site web : https://www.seat-mediacenter.fr/

_________________
SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité 295664285
"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
https://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
SEAT : 70 ans à réinventer la mobilité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ÉTRANGERES DE NOS JOUR :: Seat ●-
Sauter vers: