Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

  Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 12925
Age : 38
Localisation : sept frères 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

 Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  Empty
MessageSujet: Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique     Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  0fea440f118fd9900f40Dim 28 Fév - 2:10

Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique - Samedi 27 Février 2016

 Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  183105md0220160226vwmswrc201603mexikovorschau

L’air se raréfie en s’approchant des sommets. Les champions en titre et leaders de ce début de saison, Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), ainsi que leurs poursuivants les plus proches au classement provisoire, Andreas Mikkelsen/Anders Jæger (N/N), vont en faire l'expérience au Rallye du Mexique (03–06 mars) où l’altitude culmine à 2 746 mètres, et où ils s’élanceront en première et deuxième positions sur les difficiles routes de terre du parcours. Leurs équipiers Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), partiront en huitième position. Les trois équipages viseront le même objectif : aider Volkswagen à signer une quatrième victoire consécutive au Mexique ce qui lui permettrait d’égaler son propre record de douze victoires consécutives en Championnat du Monde des Rallyes. Le tracé comprend 21 spéciales totalisant 399,71 kilomètres dont la plus longue (80 km) et la plus courte (1,09 km) jamais disputées par la Polo R WRC.

« Nous devons nous adapter à des situations extrêmes au Mexique », déclare le Directeur Volkswagen Motorsport, Jost Capito. « Le parcours atteint l’altitude la plus élevée de l’année. Il comporte également la spéciale la plus longue et la spéciale la plus courte du calendrier. Etant respectivement premiers et deuxièmes du classement provisoire du championnat, Sébastien Ogier et Andreas Mikkelsen auront le désavantage d’ouvrir la route. Huitième, Jari-Matti Latvala bénéficiera d’une meilleure position de départ. L’opportunité de remporter une douzième victoire consécutive nous motive encore un peu plus. Nous savons cependant que notre tâche ne sera pas facile dans ce premier rallye terre de la saison où la concurrence sera très forte. Nous n’avons jamais reculé devant les défis et nous sommes impatients de prendre le départ. »

« ¡Viva México! » : un soutien enthousiaste de la part d’un public passionné et averti

De jeudi soir à dimanche après-midi, des milliers de fans passionnés et avertis vont prendre place le long des spéciales pour soutenir les compétiteurs. Le départ sera donné dans la ville minière de Guanajuato, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Se caractérisant par ses tunnels souterrains et ses jolies maisons colorées, cette ville offre un des cadres les plus fascinants et émouvants du Championnat du Monde des Rallyes.

Plus haut, plus loin : une altitude et des distances extrêmes

45,6 kilomètres après le départ de la spéciale “El Chocolate” une longue ascension mène les voitures WRC vers une courbe rapide où l’attitude atteinte est la plus élevée de la saison. Le «toit» du Championnat du Monde des Rallyes se situe 2 746 mètres au-dessus du niveau de la mer. La raréfaction de l’oxygène en altitude diminue le pourcentage de carburant injecté dans la chambre de combustion du moteur 1,6 l turbo. Les ingénieurs ont beaucoup travaillé pour tirer le meilleur potentiel du moteur sans affecter sa stabilité dans de telles circonstances. La perte de puissance est de l’ordre de 30%.

Avec 54,21 kilomètres la spéciale “El Chocolate” est déjà une des plus longues du calendrier. Mais elle n’est pas la plus longue, et de loin. Si les parcours des prochaines manches de la saison ne sont pas tous définitivement validés, on peut être sûr d’une chose : avec 80 kilomètres, la spéciale nommée “Guanajuato” qui sera disputée dimanche, sera la plus longue de l’année car elle atteint les limites fixées par la règlementation de la FIA.

100e départ en WRC pour Ogier et Ingrassia

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont entamé leur carrière mondiale au Rallye du Mexique 2008 où ils ont enlevé une victoire en catégorie Junior. Le retour des triples champions du monde dans cette épreuve marquera leur 100e participation à une manche WRC. Ogier/Ingrassia ont remporté les trois dernières éditions du Rallye du Mexique. Leur performance en 2015 a été particulièrement marquante : un très bon choix de pneus et une prestation exceptionnelle en termes de pilotage et de navigation, leur a permis de remporter une victoire que beaucoup croyaient impossible.

Mikkelsen/Jæger : les Nordiques en chasse pour une victoire

Les challengers les plus proches de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont leurs équipiers au sein du team Volkswagen : après le Monte-Carlo et la Suède, Andreas Mikkelsen et Anders Jæger sont deuxièmes du classement provisoire, 23 points derrière les champions en titre. Les deux Norvégiens, qui ne courent ensemble que depuis le début de cette saison, possèdent aussi le potentiel pour gagner. Andreas Mikkelsen a goûté à la victoire l’an dernier en Espagne sur des routes de terre sèche qui rappellent celles du Mexique. Le Norvégien s’est classé troisième au Mexique l’an dernier.

Latvala/Anttila : une parfaite position dans l’ordre de départ

Au volant de la troisième Polo R WRC, Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila s’élanceront en huitième position sur la route ce qui leur donnera l’opportunité de prendre leur revanche sur leur début de saison, après l’absence de points marqués au Monte-Carlo comme en Suède.

Egaler son propre record : une motivation supplémentaire pour Volkswagen

Restant sur onze victoires consécutives obtenues au Portugal, en Italie, en Pologne, en Finlande, en Allemagne, en Australie, en France, en Espagne et en Grande-Bretagne en 2015 puis au Monte-Carlo et en Suède en 2016, l’équipe Volkswagen aura au Mexique une chance d’égaler son propre record de douze victoires consécutives acquises entre le Rallye d’Australie 2013 et le Rallye de Finlande 2014. La troisième meilleure série ininterrompue de succès a été signée par Citroën avec huit victoires consécutives.

 Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  683593md0320160226vwmswrc201603mexikovorschau2

Ils ont dit

Sébastien Ogier, Volkswagen Polo R WRC n°1

“Le Rallye du Mexique sera le 100e de ma carrière en WRC. Le gagner serait une belle manière de le célébrer mais cela ne sera pas facile. Je suis vraiment impatient de disputer le premier rallye terre de la saison. Je garde de grands souvenirs du Mexique et de son public fantastique. Ma carrière a débuté ici il y a huit ans en Championnat du Monde Junior et avec une victoire. C’était pour moi comme un rêve qui devenait réalité. Nos trois dernières participations ont été accompagnées d’une grande réussite. Un des facteurs clefs est la raréfaction de l’air en montagne et la Polo R WRC s’y est toujours bien adaptée. J’espère que cela sera de nouveau le cas cette année. Nous nous garderons bien d’être trop confiants et nous serons plus concentrés que jamais quand le rallye commencera.”

Jari-Matti Latvala, Volkswagen Polo R WRC n°2

“Il s’agira du premier rallye terre de l’année. Le revêtement est recouvert d’une fine couche de graviers très glissante. Elle devient plus adhérente au fur à mesure du passage des voitures. Cela sera donc un avantage de ne pas être parmi les premiers à s’élancer sur la route sauf s’il pleuvait, ce qui est peu probable. La chance n’était pas avec moi au Monte-Carlo et en Suède. Il est bien sûr difficile d’enchaîner deux mauvais résultats de suite, surtout en début de saison. J’essaye cependant de rester optimiste. Je suis sûr que les choses vont aller mieux maintenant. Les trophées ne sont attribués qu’en fin de saison. J’espère que ce week-end va bien se passer.”

Andreas Mikkelsen, Volkswagen Polo R WRC n°9

“Bien que la Suède ne se soit pas déroulée comme je l’espérais, je suis satisfait de notre début de saison. Le Rallye du Mexique est une belle épreuve et je suis impatient de conduire de nouveau sur la terre. Quelques spéciales sont nouvelles. L’épreuve de “Guanajuato”, longue de 80 km, constituera un gros challenge pour nous et aussi pour la Polo R WRC. Il est important de bien gérer son énergie pour s’assurer de rester bien concentré sur une aussi longue distance. L’air en altitude est aussi un challenge. Nous allons arriver sur place assez tôt pour avoir le temps de nous acclimater.”

Source : Communiqué de Presse Volkswagen France

 Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  452979minipicpdf

Relations Presse et Publiques Volkswagen Group France
Tel : 01.49.38.88.80/ 88.02 / 88.40
E-Mail : leslie.peltier@volkswagen.fr
Site presse France : www.volkswagen.fr/presse

_________________
 Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique  295664285
"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
https://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
Performance maximale requise : Volkswagen peut écrire un nouveau chapitre de son histoire au Rallye du Mexique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: SPORT AUTOMOBILE :: 
RALLYE (WRC)
 :: Rallye du Mexique (terre) ●
-
Sauter vers: