AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La nouvelle Mercedes-Benz EQC

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 9484
Localisation : Pont-Farcy 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: La nouvelle Mercedes-Benz EQC   Mer 5 Sep - 23:28

La nouvelle Mercedes-Benz EQC - Mardi 4 Septembre 2018



La Mercedes des voitures électriques

Stuttgart/Stockholm, 04 Septembre 2018. Il y a deux ans, en 2016, Mercedes-Benz présentait sa nouvelle marque produit et haute technologie dédiée à l’électromobilité à l’occasion du Mondial de l’automobile à Paris. Au début de l’été 2019, le constructeur franchira un nouveau cap avec le lancement de l’EQC (consommation d’électricité combinée : 22,2 kWh/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 0 g/km, valeurs provisoires)1, le tout premier modèle Mercedes-Benz de la marque EQ. Avec un design clair et fluide et des touches de couleurs spécifiques à la marque, l’EQC est précurseur d’un style ’électro’ avant-gardiste et l’incarnation du langage stylistique du luxe progressiste. Côté qualité, sécurité et confort, l’EQC n’est autre que la Mercedes des voitures électriques avec un cumul de qualités des plus convaincants. Elle est également en pointe en termes de dynamisme grâce à ses deux moteurs électriques aux essieux avant et arrière, qui développent au total 300 kW. Grâce à une stratégie de gestion de la batterie intelligente, le véhicule électrique peut parcourir plus de 450 km selon le cycle NEDC (valeurs provisoires)1. EQ propose par ailleurs toute une gamme de services labellisés Mercedes me qui rendent l’électromobilité aussi confortable que pratique au quotidien. Dans le même temps, l’EQC incarne une nouvelle ère de la mobilité chez Daimler.

Premier modèle Mercedes-Benz de la nouvelle marque produit et haute technologie EQ, la Mercedes-Benz EQC possède de nombreux détails stylistiques inédits et se démarque par des touches de couleur spécifiques. Tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, l’EQC incarne le langage stylistique du luxe sous une forme progressiste. Ce langage s’exprime dans une plastique d’une beauté inédite associée savamment à des équipements analogiques et numériques pour former un tout d’une fluidité parfaite, fruit d’un design aussi intuitif qu’organique.

En raison de son gabarit imposant, l’EQC s’apparente aux SUV crossover. Sa ligne de toit tendue, le dessin des vitres avec une ligne de bas de glace surbaissée et le profil arrière cintré du toit de style coupé la positionnent néanmoins entre les SUV traditionnels et les coupés SUV.


Sa face avant est dominée par un grand bandeau noir qui intègre les projecteurs et la calandre. La ligne supérieure du bandeau noir est éclairée pour la première fois d’une fibre optique qui assure la liaison visuelle entre les feux de jour de type torche chers à Mercedes‑Benz. Ainsi, de nuit, la voiture se distingue par un éclairage en feux de position horizontal pratiquement continu. Les boîtiers intérieurs et les tubes des phares MULTIBEAM LED de série sont traités en noir brillant. Des détails de couleur contrastés soulignent discrètement l’appartenance de l’EQC à la nouvelle famille EQ, à savoir des bandes bleues sur fond noir et un lettrage MULTIBEAM également réalisé en bleu.


Dans son habitacle cossu, l’EQC entend également être le précurseur d’un nouveau style « électro » avant-gardiste. A titre d’exemple, on citera le col à lamelles de la planche de bord qui rappelle les lamelles de refroidissement d’un amplificateur de chaîne hi-fi. La planche de bord est structurée pour former un poste de conduite orienté conducteur. Le profil ailé cher à Mercedes-Benz est décliné cette fois de manière asymétrique avec une « fracture » côté conducteur. C’est là que l’on trouve l’un des équipements phares du poste de conduite sur le plan stylistique, à savoir un bandeau au look « technique », habillé d’une peinture brillante, dans lequel viennent s’insérer des buses de ventilation plates à lamelles affleurantes dans un ton or rose.



Chaîne cinématique : un dynamisme et une efficience extrêmes

Premier modèle Mercedes-Benz de la nouvelle marque produit et haute technologie EQ, l’EQC est équipée d’un tout nouveau système de propulsion articulé autour de deux chaînes cinématiques électriques compactes aux essieux avant et arrière, ce qui lui confère les caractéristiques d’un modèle à transmission intégrale.

Afin de réduire la consommation d’électricité et d’améliorer le dynamisme du véhicule, les deux chaînes cinématiques électriques ont une configuration différente. Tandis que la propulsion avant est conçue pour une efficience maximale dans les plages de charge faible à moyenne, la propulsion arrière est configurée pour gérer le dynamisme. Les deux moteurs réunis délivrent une puissance de 300 kW pour un couple maxi de 765 Nm

Les ingénieurs Mercedes-Benz ont recouru à différentes mesures pour améliorer le confort acoustique à bord du véhicule. Les chaînes cinématiques de l’EQC sont doublement désolidarisées de la structure par des paliers en caoutchouc, les premiers entre les groupes propulseurs et leur berceau respectif, les seconds entre les berceaux et la carrosserie. Ce système est complété de différentes mesures d’isolation. Résultat : il règne un silence total dans l’habitacle de l’EQC.

La batterie lithium-ion d’une capacité énergétique de 80 kWh (NEDC) fournit au véhicule son énergie. Sur les véhicules électriques, la consommation d’énergie et l’autonomie sont fortement influencées par le style de conduite. Pour cela, l’EQC vient en aide au conducteur en lui proposant cinq programmes de conduite à cartographie spécifique : CONFORT, ECO, MAX RANGE, SPORT et un programme permettant des réglages personnels. Pour les plus économiques d’entre eux, la pédale d’accélérateur tactile joue un rôle essentiel et actif. Par ailleurs, le conducteur a la possibilité de moduler la récupération d’énergie à l’aide de palettes de commande au dos du volant.

Le système d’aide à la conduite assistant ECO déploie tous ses talents pour aider le conducteur à adopter une conduite anticipative, d’une part grâce à des consignes lui indiquant quand retirer son pied de la pédale d’accélérateur, par exemple pour anticiper une limitation de vitesse, et d’autre part grâce à des fonctions spécifiques, telles que le mode croisière et la récupération d’énergie. Pour ce faire, le système de gestion rapproche et exploite les données de navigation, la détection des panneaux de signalisation et les informations fournies par les assistants de sécurité intelligents (capteurs radar et caméra stéréo).

Caractéristiques techniques[1]



La recharge : souplesse et rapidité

L’EQC dispose de série d’un chargeur embarqué refroidi par eau d’une puissance de 7,4 kW. Elle est donc parfaitement équipée pour être rechargée sur courant alternatif tant à domicile que sur les bornes de recharge publiques.

La recharge sur un boîtier mural Mercedes-Benz est trois fois plus rapide que sur une prise électrique domestique. La recharge est encore plus rapide en mode courant continu (de série sur l’EQC), par exemple via des systèmes de recharge combinés CCS (Combined Charging Systems) que l’on trouve en Europe et aux Etats-Unis, CHAdeMO au Japon ou GB/T en Chine. Selon le statut de la charge ou SoC (Status of Charge), l’EQC peut refaire le plein d’électricité à une puissance maximale de 110 kW sur une borne adéquate. Le temps de charge est alors d’environ 40 minutes pour 10 - 80 % de l'état de charge (valeurs provisoires).



Un système multimédia MBUX avec des fonctions spécifiques EQC

L’EQC est équipée du système multimédia révolutionnaire MBUX (Mercedes-Benz User Experience) complété de nombreuses fonctions EQ telles que l’affichage de l’autonomie, de l’état de charge de la batterie ou encore du flux d’énergie. Le système de navigation EQ optimisé, les programmes de conduite, le courant de charge et l’heure de départ peuvent également être paramétrés et pilotés à l’aide du système MBUX.

L’écran du système MBUX comporte un pavé spécifique EQ sur lequel sont regroupées de multiples fonctions EQ. L’utilisateur dispose d’une autre option, à savoir une touche, placée dans le panneau de commande en bas à gauche, qui lui permet d’accéder directement au menu EQ du système MBUX. Grâce à sa capacité de reconnaissance du langage naturel, la commande vocale spécifique EQ facilite elle aussi le pilotage de l’EQC.



Des services intelligents Voyager détendu du départ à l’arrivée

EQ offre une gamme de services complète signés Mercedes me dédiée à l’électromobilité d’aujourd’hui et de demain. Parmi les principaux services et fonctions prévus pour le lancement de l’EQC, on retiendra :

La préclimatisation pour bénéficier d’un habitacle bien tempéré dès que l’on pénètre dans la voiture. La fonction peut être programmée directement sur le système MBUX ou via l’application Mercedes me. Un système intelligent faisant appel à une pompe à chaleur et des chauffages auxiliaires électriques se charge ensuite de climatiser l’habitacle avant le départ.

Le système de navigation EQ optimisé qui calcule toujours le trajet le plus rapide en tenant compte du temps de charge le plus court. A noter que la planification d’itinéraire réagit de manière dynamique à tout changement de situation. Les itinéraires peuvent être planifiés à bord et hors du véhicule (via l’application Mercedes me). Grâce au système de navigation EQ optimisé, les clients Mercedes-Benz peuvent trouver aisément des bornes de recharge et bénéficient d’un accès convivial aux bornes de nombreux exploitants, également hors des frontières nationales, grâce au service Mercedes me Charge. Dans ce contexte, ils profitent également d’une fonction de paiement intégrée avec un processus de facturation simplifié.



Sécurité active et passive : un concept spécifique à l’EQC

L’EQC bénéficie des systèmes d’assistance à la conduite Mercedes-Benz de toute dernière génération. Le Pack Assistance à la conduite intègre également de nouvelles fonctions telles qu’un régulateur de vitesse anticipatif lorsqu’une fin d’embouteillage est identifiée. Dans ce cas de figure, l’assistant de régulation de distance DISTRONIC actif réduit la vitesse du véhicule préventivement à environ 100 km/h. Si le véhicule est bloqué dans l’embouteillage, une autre fonction d’assistance peut intervenir sur l’autoroute pour dégager un couloir central permettant le passage des services de secours.

Côté sécurité passive également, l’EQC satisfait à un cahier des charges très ambitieux. Outre le programme d’essais de collision classiques très poussé, Mercedes-Benz s’impose des normes particulièrement sévères, plus strictes que celles imposées par la loi, pour assurer la sécurité de la batterie et de tous les composants conducteurs d’électricité. La structure de l’EQC a été conçue pour répondre aux exigences spécifiques des composants électriques et de la batterie, et atteindre le niveau de sécurité élevé qui fait l’apanage de la marque. Ainsi, un nouveau cadre auxiliaire enveloppe les composants de la transmission positionnés à l’avant pour mieux les protéger. Celle-ci utilise pour cela les points de liaison à la carrosserie habituels.

Protection mécanique de la batterie : Du fait de la position de montage judicieuse sous le plancher du véhicule de la batterie haute tension, la sécurité du concept est d’ores et déjà élevée. L’accumulateur d’énergie est lui aussi enveloppé par un cadre très résistant, capable d’absorber de l’énergie. Des éléments de déformation sont insérés entre le cadre et la batterie afin de mieux absorber les contraintes importantes générées lors d’une collision latérale de forte intensité. A l’avant de la batterie, un bouclier de protection protège l’accumulateur d’énergie contre tout contact avec un corps étranger.

Protection électrique du système haute tension : L’énorme capital d’expérience de Mercedes-Benz dans le domaine des systèmes de propulsion à haut voltage a permis d’élaborer un concept de sécurité échelonné sur plusieurs niveaux en cas d’accident. Selon le degré de gravité identifié de l’accident, le système haute tension est coupé de façon réversible ou irréversible. Des points de coupure au niveau desquels les secours peuvent désactiver manuellement le système haute tension sont par ailleurs prévus.



L’heure de vérité : des tests d’endurance sur quatre continents

Près de 200 prototypes et modèles EQC de présérie vont être testés sur quatre continents (Europe, Amérique du Nord, Asie et Afrique) d’ici le lancement officiel pour effectuer des millions de kilomètres en conditions réelles. Le programme d’essais comporte plus de 500 tests individuels. Comme tous les autres modèles Mercedes-Benz, l’EQC doit elle aussi se soumettre à ce protocole standard très exigeant. Mais ce n’est pas tout : le programme d’essais EQC comporte également des épreuves spécifiques pour tester le système de propulsion électrique, la batterie et l’interaction de tous les composants de la transmission.

Durant cette phase, les ingénieurs Mercedes-Benz peuvent s’appuyer sur les nombreux résultats des tests numériques qui ont servi à vérifier la constructibilité des composants et permis de simuler le comportement de la voiture en cas de collision, son aérodynamisme, mais aussi son comportement vibratoire (NVH : noise, vibration, harshness - comportement acoustique et vibratoire). A cela s’ajoutent des tests intensifs sur une multitude de bancs d’essai au sein du Mercedes-Benz Technology Center de Sindelfingen (Allemagne). Néanmoins, la part des essais numériques ne représente qu’environ 35 % du programme total, la majeure partie des tests étant effectués sur le terrain (65 %).



Production : l’usine de Brême en pleins préparatifs

Le démarrage de la production en série de l’EQC est programmé pour 2019 à l’usine Mercedes-Benz de Brême. Aussi, les préparatifs vont bon train. En effet, il est prévu que la nouvelle EQC, véhicule tout électrique, soit intégrée à la production de série courante. Pour réaliser cette prouesse, Mercedes-Benz fait appel aux technologies de production les plus modernes.

L’une des innovations majeures n’est autre que le centre de montage de la batterie dans lequel un second « mariage » a lieu après implantation des deux chaînes cinématiques électriques dans la carrosserie. C’est ici que les modèles EQC sont identifiés comme véhicules électriques à l’aide de la fiche d’informations électronique apposée sur la carrosserie, puis équipés d’une batterie. Les carrosseries sont acheminées par un convoyeur aérien avant d’être posées sur un cadre. Des bras amènent ensuite la batterie par le bas jusqu’à hauteur du plancher, avant qu’un système de vissage automatique, surveillé par un opérateur, n’entre en action.

Parallèlement aux préparatifs à l’usine de Brême, la production de batteries « maison » pour l’EQC monte d’ores et déjà en régime à l’usine de Kamenz (Allemagne), près de Dresde en Allemagne. Spécialisé dans la fabrication de batteries, ce centre de production a vu ses capacités étendues.

Outre l’usine de Brême, la société de production germano-chinoise Beijing Benz Automotive Co. Ltd. (BBAC) se prépare elle aussi au démarrage de la production de l’EQC pour le marché local.

Retrouvez le communiqué intégral en pièce jointe.



Contact Presse

Debora Giuliani
Communication Presse & RP Mercedes-Benz Cars
debora.giuliani@daimler.com
+ 33 (0)1 30 05 85 19 / +33 (0)6 50 39 65 93










_________________

"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
La nouvelle Mercedes-Benz EQC
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle Mercedes-Benz C63 AMG Black Series Coupé
» Nouvelle Mercedes-Benz GLA : un véhicule aux multiples talents
» N°232D - Mercedes Class A
» Mercedes Benz : Entrée en production de la Classe A
» MERCEDES-BENZ ACTROS SUBARU RALLY TEAM PORTE AUTO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ÉTRANGERES DE NOS JOUR :: Daimler-Mercedes ●-
Sauter vers: