AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 TOYOTA GAZOO Racing prêt à relever le défi du Mans

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8883
Localisation : Pont-Farcy 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: TOYOTA GAZOO Racing prêt à relever le défi du Mans   Mar 12 Juin - 23:29

TOYOTA GAZOO Racing prêt à relever le défi du Mans - Vaucresson, le 12 juin 2018


TOYOTA GAZOO Racing s’attaque aux 24 Heures du Mans, deuxième manche de la super saison 2018-2019 du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC), avec un objectif clair : la victoire.

Deux TS050 Hybrid de 1 000 ch prendront le départ de la 86e édition de cette grande classique française. Mike Conway, Kamui Kobayashi et José María López se relaieront au volant de la voiture #7 tandis que Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima se partageront la #8 aux côtés de Fernando Alonso, débutant sur cette épreuve.

Après son doublé à Spa-Francorchamps, première manche de la saison, l’équipe brigue la victoire pour la 20e tentative de Toyota. Elle se sent d’autant plus prête que les 25 000 km d’essais d’intersaison ont permis d’améliorer les performances et la fiabilité des TS050 Hybrid.

TOYOTA GAZOO Racing a démontré la rapidité de ses voitures au Mans ces dernières années en manquant de très peu la victoire en 2016 en raison d’un problème technique dans l’avant-dernier tour et l’an dernier en établissant le record du tour qui lui a valu la pole position. Il s’agit maintenant pour l’équipe de tenir la distance pour relever le défi et devenir ainsi le second constructeur japonais de l’histoire à gagner cette course.

Par rapport à l’année 2012, première apparition des prototypes LMP1 hybrides Toyota sur le circuit sarthois, la consommation d’essence a été diminuée d’environ 35 % grâce à l’exceptionnelle sobriété de la motorisation hybride de compétition. La TS050 Hybrid a droit à 35,1 kg de carburant par relais, assez pour boucler onze tours de 13,626 km.


Les autres LMP1, qui ne font pas appel à la technologie hybride et sont autorisés à peser 45 kg de moins que les TS050 Hybrid, effectueront quant à eux dix tours entre chaque ravitaillement. La quantité exacte de carburant qui leur est autorisée reste à confirmer mais elle sera nettement supérieure à celle des Toyota. Les voitures non hybrides disposeront ainsi d’un surcroît de puissance et de performances, mais elles devront s’arrêter plus longtemps et plus souvent pour ravitailler.

À Spa, course inaugurale de la saison et du nouveau règlement LMP1, les Toyota ont gagné avec deux tours d’avance, aidées en cela par des arrêts au stand sensiblement plus courts que chez leurs concurrentes. Mais lors de la récente Journée Test au Mans, l’équipe Rebellion Racing a pulvérisé de plus de quatre secondes le meilleur chrono jamais réalisé par une LMP1 non hybride en WEC. C’est donc une course disputée et palpitante qui s’annonce.

Depuis l’an dernier, le circuit des 24 Heures a été légèrement modifié afin d’améliorer la sécurité, une mesure qui a raccourci de trois mètres la longueur officielle de la piste. Dès lors, le temps de 3 min 14,791 sec qui a valu la pole position à Kamui en 2017 sur le tracé de 13,629 km ne sera jamais battu. Dans le livre des records du Mans, il rejoint ainsi le record historique du tour signé par Martin Brundle sur le tracé de 13,605 km, établi au volant d'une TS020 en 1999.

Les TS050 Hybrid version 2018 ont déjà effectué 2 752 km sur le circuit manceau et signé le meilleur temps lors de la Journée Test officielle du 3 juin. Pour l’équipe, il s’agit désormais de maintenir ce niveau de fiabilité et de performances jusqu’à dimanche soir.

La semaine du Mans incarne vraiment l’esprit et la difficulté des courses d’endurance, en totalisant près de 35 heures de pilotage qui débuteront ce mercredi 13 juin à 16 h 00 par une séance d’essais de quatre heures, avant deux heures de qualification à partir de 22 h 00.

Les qualifications se poursuivront jeudi par deux séances supplémentaires de deux heures (à 19 h et 22 h). La grille de départ étant établie en fonction du meilleur temps au tour, toutes séances de qualification confondues, Toyota est bien décidé à se battre pour décrocher sa quatrième pole position au Mans. Vendredi, les supporters auront la chance d’approcher les pilotes durant leur parade en centre-ville. Enfin, l’action débutera vraiment samedi par un warm-up de 45 minutes à 9 h 00 et la course s’élancera à 15 h 00.


Hisatake Murata, président de l’équipe : « Il est toujours excitant de venir au Mans et, cette année, nous attendons la course avec une impatience particulière. Après les grosses déceptions de 2016 et 2017, nous avons plus que jamais peaufiné la préparation, la priorité étant de rallier sans encombre le drapeau à damiers. Mais l’expérience nous a appris qu’il peut se passer bien des choses au Mans et il va falloir mobiliser notre esprit d’équipe pour surmonter les nombreuses difficultés de l’épreuve. Je suis convaincu d’avoir une équipe soudée, prête à relever ce défi et qui ne renoncera jamais à notre objectif. Nous allons faire tout notre possible pour monter sur la première marche du podium dimanche après-midi. Et j’espère que nous serons en mesure d’offrir aux spectateurs une course mémorable. »

Mike Conway (TS050 Hybrid #7) : « Je me réjouis vraiment d’être au Mans. C’est une course que nous attendons toute l’année : depuis le drapeau à damiers de 2017, nous y travaillons. Je crois que nous avons fait le maximum pour nous y préparer, et il nous reste maintenant à exécuter nos plans. Jamais encore nous n’avons été aussi performants ni aussi prêts, je n’en suis donc que plus impatient. Courir au Mans est toujours un moment particulier car l’occasion ne se produit qu’une seule fois par an. Le public est toujours enthousiaste et je suis sûr que ce sera une semaine inoubliable. »

Kamui Kobayashi (TS050 Hybride #7) : « C’est toujours génial de courir au Mans, la piste est fabuleuse. L’ambiance n’est comparable à aucune autre course, c’est pour cela qu’elle dure depuis si longtemps et qu’elle reste un énorme événement. J’y ai fait le meilleur temps l’an dernier, mais cela ne veut rien dire. J’en suis fier, mais je veux réussir quelque-chose en course. Je n’ai jamais encore gagné au Mans et cette fois-ci, je suis bien décidé à y arriver. Nous allons nous battre 24 heures durant pour concrétiser notre objectif. »

José María López (TS050 Hybrid #7) : « Tout le travail des douze derniers mois se résume à la semaine de course du Mans. Tous les essais, les efforts et les sacrifices sont dédiés à cette course où nous devons donner le meilleur de nous-mêmes. Cette année, cela va être énorme, nous sommes sous le feu des projecteurs. C’est une impression particulière et je me réjouis de goûter à nouveau cette atmosphère. La grille est magnifique, avec quelques pilotes de grande notoriété et beaucoup de prototypes. À mon avis, la course devrait être l’une des plus palpitantes depuis un bon moment. »

Sébastien Buemi (TS050 Hybrid #8 ) : « Le Mans est un événement unique en son genre et je suis vraiment heureux d’y participer, au milieu de toute cette foule et de ce formidable enthousiasme. Comme la course elle-même est une épreuve historique, je vais essayer de profiter de chaque instant. Après notre beau résultat à Spa et la Journée Test, les choses semblent bien se présenter pour nous. Mais nous avons déjà connu la même situation par le passé sans atteindre notre objectif. Par conséquent, j’aborde le week-end comme une course normale. Nous savons que les imprévus peuvent être nombreux et qu’on ne maîtrise jamais tout, mais nous avons travaillé dur pour en arriver là : attendons de voir ce que nous réserve l’avenir. »

Kazuki Nakajima (TS050 Hybrid #8 ) : « Comme toujours au Mans, la semaine et la course ne seront pas de tout repos... À voir les chronos de la Journée Test, il est clair que la concurrence sera rude et la lutte serrée. Nous savons ce que nous avons à faire : nous préparer au mieux et réaliser la course sans aucune faute, panne ou problème. L'objectif est identique à chaque fois. Nous devons faire profil bas et continuer de nous battre pour atteindre notre but. Je suis persuadé que nous avons de bonnes chances et je vais tout faire pour y arriver. »

Fernando Alonso (TS050 Hybrid #8 ) : « Je me sens prêt. Dans l’équipe, nous avons tous beaucoup travaillé pour nous y préparer et, à mon avis, nous avons de sérieuses chances, impossible d’être plus prêts. J’apprécie de faire partie d'une équipe forte et soudée. C’est passionnant de préparer mes premières 24 Heures du Mans et de vivre cette épreuve fabuleuse sur ce circuit emblématique, c’est un sentiment très particulier. La tension va continuer de monter jusqu’au départ. C’est une expérience toute nouvelle pour moi, non seulement la course elle-même mais toute la semaine avec ses préparatifs, l’ambiance et le public de passionnés : c’est ça la magie du Mans. »

Photos libres de droits presse à disposition sur https://www.tgr-dam.com

www.toyota-motorsport.com / www.facebook.com/toyotamotorsport / @Toyota_Hybrid

Contact Médias : Alastair Moffitt, Marketing & Communications Manager alastair.moffitt@toyota-motorsport.com



Sébastien Grellie
Directeur, Communication Presse
et Relations Extérieures
01 47 10 82 07
sebastien.grellier@toyota-europe.com

Stéphane Chevalier
Attaché de Presse
01 47 10 82 55
stephane.chevalier@toyota-europe.com






_________________

"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
TOYOTA GAZOO Racing prêt à relever le défi du Mans
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toyota Gazoo Racing Débute La Saison WEC 2016 Par Un Podium
» Racing Club de nouakchott - 16ème édition (3ème j.)
» Racing club de nouakchott - 10ème édition
» Furious Pingouin Racing Club Of Soule Of Lisieux
» Racing club tartrai - 9ème édition (2ème tour)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: COMPETITION ENDURANCE WEC :: Actualités -Infos ●-
Sauter vers: