AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De la Kapitän à l’Admiral : les grandes Opel au Bodensee Klassik

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8292
Localisation : Pont-Farcy 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: De la Kapitän à l’Admiral : les grandes Opel au Bodensee Klassik   Mar 25 Avr - 21:09

De la Kapitän à l’Admiral : les grandes Opel au Bodensee Klassik - Mardi 25 Avril 2017



◾Les KAD en piste : les grandes classiques Kapitän-Admiral-Diplomat s’affrontent
◾Esprit de famille : des célèbres hauts de gammes à l'Insignia Grand Sport
◾Un patron à la une : Peter Küspert, VP Sales & Aftersales avec une Diplomat B V8
◾Des célébrités : les acteurs Roman Knižka et Tim Wilde au volant d’Opel
◾Un vainqueur du Mans : le pilote Joachim Winkelhock conduit une Kapitän A V8

Pouvait-on rêver d’un meilleur endroit pour un défilé de prestigieuses et belles anciennes que le lac de Constance. Six des plus célèbres haut de gamme Opel participeront au 6ème Bodensee Klassik. Le rallye de voitures classiques traversera l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche (du 4 au 6 mai). Son départ se fera à Bregenz (sur le bord du lac de Constance, en Autriche) avant d’emmener les équipes à Memmingen en direction du nord, puis à Brand dans le sud. L’étape de chaque jour se terminera au Palais des Festivals de Bregenz, où les amateurs d’anciennes pourront voir de près ces trésors de l’automobile.



Cette année, Opel participera avec un sextet bien connu :

◾Numéro 11, Opel Diplomat V8 B 1976 longue, Peter Küspert et Roman Knižka
◾Numéro 12, Opel Kapitän A V8 1966, Jockel Winkelhock et Tim Wilde
◾Numéro 13, Opel Kapitän 1956, Harald Hamprecht et Robin Hornig
◾Numéro 14, Opel Lotus Omega 1991, Stefan Voswinkel et Patrick Munsch
◾Numéro 15, Opel Admiral A V8 1966, Boris Pieritz et David Hamprecht
◾Numéro 16, Opel Commodore B GS/E 1972, Gereon Wischerhoff et Michael Kretzschmar (vainqueur du stage spécial Opel 2016)

Ces voitures admirables sont singulières et ont toutes marqué leur époque. La numéro 11 est une Opel Diplomat à empattement long. Elle tint le rôle de limousine présidentielle lorsque le Président américain Gerald Ford fit une visite en Allemagne en 1976.


La Kapitän V8 est le modèle le plus recherché de la série A. Ce moteur était normalement réservé à l’Admiral et à la Diplomat.

La numéro 13 est la deux millionième Opel produite – une Kapitän A recouverte partiellement d’or et de peinture couleur or, un des joyaux de la collection Opel Classic.

La numéro 14 est l’Opel Omega de série la plus rapide jamais commercialisée : une berline de sport revendiquant 377 ch et produite par Lotus.

Et enfin la numéro 16, une Commodore GS/E 190 ch dans les habits d’un coupé 1972, mais revus par Irmscher, et au volant de laquelle Walter Röhrl et Jochen Berger ont remporté une victoire de classe dans le Rallye Monte-Carlo.


Toutes les voitures présentes font le lien avec le dernier haut de gamme Opel, la nouvelle Insignia Grand Sport, qui sera exposé devant le Palais des Festivals. « GS » ou « Grand Sport » est une appellation récurrente chez Opel qui sert à designer les variantes sportives. Elle a été remise au goût du jour avec le lancement de la nouvelle Insignia et correspond aux qualités athlétiques de la dernière-née. L’Insignia Grand Sport est plus légère qu’avant, dispose d’un poste de conduite orienté vers le conducteur, d’un centre de gravité placé bas et d’un comportement dynamique. Elle s’inscrit donc parfaitement dans la grande lignée de ses illustres prédécesseurs.

De plus, l’Insignia de deuxième génération ne se contente pas de faire preuve de qualités sportives. Elle se distingue aussi par ses lignes dynamiques et son habitacle accueillant, ainsi que par la présence de plus d’équipements intelligents que n’importe quel autre véhicule de son segment. Elle propose les remarquables projecteurs matriciels Opel IntelliLux LED® ou le système sophistiqué de transmission intégrale à vecteur de couple, un affichage tête haute ou des systèmes innovants d’aide à la conduite. En outre, la nouvelle Insignia dispose de l’exceptionnelle connectivité devenue la marque de fabrique d’Opel, avec intégration de smartphone et Opel OnStar, dont les services viennent de s’enrichir de la possibilité de réserver une chambre d’hôtel[1] et de rechercher une place de stationnement[2]. Mais surtout le dernier haut-de-gamme de Rüsselsheim se distingue par un comportement très agile et précis, par un habitacle plus spacieux et par son exceptionnel rapport qualité-prix, qui en font une alternative sérieuse même vis-à-vis de véhicules de la catégorie premium.

[1] Par l’intermédiaire de Booking.com. Adresse de messagerie et carte de crédit obligatoires
2] Par l’intermédiaire de Parkopedia

Source : Communiqué de Presse Media Opel

la deux millionième Opel, une Kapitän dorée produite en 1956
et une Lotus Omega de 377 ch construite en 1991




Contact

Grégoire Vitry
Opel Brand and Product Communications Manager
Téléphone +33 (0)1 34 26 33 25
Tél. mobile +33 (0)6 87 71 61 91
E-Mail : gregoire.vitry@opel.com

centrale : Opel Oméga Lotus de 1991 avec 377 chevaux sous son capot


_________________

"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autos-infos-normandi.niceboard.com En ligne
 
De la Kapitän à l’Admiral : les grandes Opel au Bodensee Klassik
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Big Three d’Opel : 50e anniversaire pour les Kapitän, Admiral et Diplomat
» Journal du Krasnoarmeïsk
» Flak Meere
» Wargame sur la marine et autre
» Kapitän Leutnant Manteuffel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ÉTRANGERES DE NOS JOUR :: Opel ●-
Sauter vers: