AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nissan ProPILOT : Qu'est-ce Qu'une Anthropologue Peut Apporter A La Conduite Autonome ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6975
Localisation : Pont-Farcy 14380
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Nissan ProPILOT : Qu'est-ce Qu'une Anthropologue Peut Apporter A La Conduite Autonome ?   Sam 13 Aoû - 0:26

Nissan ProPILOT : Qu'est-ce Qu'une Anthropologue Peut Apporter A La Conduite Autonome ? - Vendredi 12 Août 2016


Concevoir les futurs véhicules autonomes implique de faire appel à tous les talents disponibles : des ingénieurs en informatique et en automobile, des experts en technologie de capteurs et en intelligence artificielle, des informaticiens, des spécialistes de la production, et bien d’autres.

Cependant, une profession inattendue joue également un rôle clé dans le développement des véhicules autonomes nouvelle génération de Nissan : les anthropologues. Leur tâche consiste à analyser les interactions humaines lors de la conduite, afin de s’assurer que les conducteurs seront de « bons citoyens » sur la route.


« Les technologies automobiles ne cessent d’évoluer », déclare Melissa Cefkin, Principal Scientist and Design Anthropologist au Nissan Research Center de la Silicon Valley. « À présent, nous ajoutons la dimension autonome qui apportera de nouveaux changements au sein de la société et impactera notre façon d’interagir ainsi que notre comportement quotidien sur la route ».

Bien que le terme d’anthropologue évoque de célèbres noms tels que Claude Levi-Strauss, Margaret Mead, ou Gregory Bateson, Melissa Cefkin incarne une vision moderne de la profession. Elle est spécialisée en ethnographie, l’étude systématique des cultures et des populations, et son domaine d’application se concentre sur le design et l’image de l’entreprise.

Melissa Cefkin estime que le développement des véhicules autonomes apportera un regard neuf sur la relation entre les hommes et la voiture, objet culturel profondément ancré dans la société, et permettra d’élargir les connaissances sur la façon dont les nouvelles technologies impacteront les comportements.

« À bord d’un véhicule autonome, si quelqu’un est installé dans le siège conducteur, cela ne signifie qu’il est en train de conduire physiquement la voiture. Et à l’avenir, nous devrons nous faire à l’idée qu’il puisse n’y avoir personne derrière un volant ».

Melissa Cefkin et son équipe se concentrent sur la troisième étape majeure du programme de développement des véhicules autonomes de Nissan : la conduite en ville et aux intersections sans l’intervention du conducteur.


Ce système devrait voir le jour en 2020, suite au lancement en juillet dernier de la première technologie de véhicules autonomes « ProPILOT » développée par Nissan. Conçue pour circuler sur autoroute en maintenant le véhicule dans sa file, cette technologie évoluera d’ici 2018 et permettra à la voiture de réagir automatiquement en cas de danger et de changer de file sur autoroute.

Après être passée par IBM, Sapient Corp., et le fameux Institute for Research on Learning de la Silicon Valley, Melissa Cefkin a rejoint Nissan en 2015. Avec son équipe, elle a rapidement commencé à se documenter non seulement sur les interactions qu’entretiennent les conducteurs en milieu urbain, mais également sur les relations entre véhicules et piétons, véhicules et vélos, et véhicules et installations routières.

« Nous essayons d’intégrer les éléments clés des futurs véhicules autonomes à notre travail – ce qu’ils seront capables de percevoir, et la façon dont ils l’interpréteront et se comporteront pour interagir efficacement au sein de leur environnement », a-t-elle ajouté.

Melissa Cefkin explique que les carrefours à quatre voies avec stops sont des situations « problématiques mais particulièrement intéressantes » sur lesquelles elle et son équipe travaillent assidûment.

« Ce qui se passe à un carrefour à quatre voies avec stops offre de multiples interprétations », précise-telle. « Oui je suis censée m’arrêter, mais une fois immobile, rien ne m’indique quand redémarrer, c’est donc à moi d’intervenir ».

« Les premiers résultats de l’étude révèlent que les piétons et les cyclistes utilisent souvent le regard et ont recours à des gestes de communication directs (tels qu’un mouvement de la main) pour indiquer clairement leurs intentions dans de telles situations », ajoute Melissa Cefkin.


Cette approche a permis d’envisager la façon dont un véhicule autonome pourrait communiquer ses intentions, une vision déjà évoquée avec le concept-car Nissan IDS.

Melissa Cefkin précise que plusieurs équipements dévoilés dans la vidéo de présentation, tels qu’une lumière capable de détecter la présence d’un piéton, pourraient ressembler de très près à la technologie des véhicules autonomes Nissan dans les dix prochaines années. L’équipe travaille également sur le meilleur moyen d’exprimer les intentions du véhicule dans une situation à « agents multiples », par exemple en cas de plusieurs piétons et cyclistes. L’élément clé consiste à communiquer ce que le véhicule est en train de faire (stopper, attendre, céder le passage, sur le point de repartir, en route…), de telle façon que tout le monde comprenne la même chose.

Plutôt que de procéder par la suite à des ajustements comme le font d’autres constructeurs, Melissa Cefkin explique que de telles études justifient la présence d’anthropologues dès les premières étapes de la conception du véhicule.

« Notre différence, c’est que nous travaillons à la pointe de la technologie et distillons au cœur du système les informations et les réflexions que nous avons développées sur les pratiques sociales et l’expérience humaine », conclut-elle.

Source : Communiqué de Presse Nissan Newsroom France



Contacts

Grégory Nève
Corporate, Motorsport, Produit
E-Mail : gregory.neve@nissan.fr
Tel : 01 72 67 26 16

Alain Le Meur
Produit, Technologies
E-Mail : alain.lemeur@nissan.fr
Tel : 01 72 67 26 13

_________________

"l'union fait la force"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://autos-infos-normandi.niceboard.com
 
Nissan ProPILOT : Qu'est-ce Qu'une Anthropologue Peut Apporter A La Conduite Autonome ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une anthropologue (ou presque) au club
» [Skins] Sortie du nouveau skin [~BZH~] : Nissan 350Z
» Nissan GT Academy 2012
» Meeting Nissan
» [Elegy/Sultan] Nissan Skyline GT-R R34 (Tunable)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LE COIN AUTOMOBILE :: VOITURES ÉTRANGERES DE NOS JOUR :: Nissan ●-
Sauter vers: